[./horaires_et_tarifs.html]
[./le_win_tsun.html]
[./contact.html]
[./photos.html]
[./les_ecoles.html]
[./video_abonnes.html]
[./ecole_de_wingtchundo_de_cugnaux.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
 Le WingTchundo (wing Tsun) ?
 

Qu'on l'écrive Wing Shun, Wing Chun (transcription anglo-saxonne), Wing Tsun ou encore Ving Tsun (tel que l'écrivait Yip Man), il s'agit toujours de la retranscription des deux mêmes idéogrammes chinois, et donc du même art martial. Les variantes servent principalement à distinguer les différents courants et les distinctions de méthode d'enseignement.
Dans l'absolu, aucun art martial n'est supérieur à un autre. Chacun choisit la discipline qui lui convient et lui correspond le mieux.
Origines :
On dénombre plus de quatre cents styles de Kung Fu, développés au cours de l'histoire de la Chine par des maîtres en constante recherche de techniques qui pourraient contrer la supériorité physique ou armé de leurs adversaires. Si la légende attribue la création du Wing Shun à la nonne Ng Mui, l'une des cinq maîtres mythiques résidant au temple Shaolin, il est plus probable que cet art soit né de la réunion des connaissances de plusieurs moines, alors principaux meneurs de la révolte contre l'envahisseur Mandchou.
Au cours des siècles le Wing Shun s'est affiné, ou complété de techniques avec armes comme le bâton de long de six pieds et demi. Il restait néanmoins un art martial peu répandu, enseigné par peu de maîtres à une poignées d'élèves. Au XXe siècle, un pratiquant allait initié le changement : Yip Man. Il fut en effet le premier à ouvrir son école au public, et non plus à une élite, et eut une multitude d'élèves jusqu'aux dernières années de sa vie, durant laquelle il ne cessa jamais de pratiquer lui-même. Aujourd'hui la quasi-totalité des courants du Wing Shun enseignés de par le monde sont issus du Grand Maître Yip Man.
Principes


Le Wing Tsun  n'est pas un sport de combat. Il ne s'agit pas ici de gagner des médailles en suivant des règles mais bien de sortir vainqueur d'une agression, par tous les moyens à notre disposition. Concepts et exercices traditionnels vont nous permettre d'acquérir un système d'autodéfense pragmatique, complet et efficace. Il n'est pas possible de connaître les compétences martiales, les armes ou le degré de violence qu'est prêt à exercer un agresseur. Il est donc nécessaire de réagir avec vitesse et adaptabilité. Ce sont ses réactions fulgurantes qu'enseigne le Wing Shun, et ce quel que soit votre sexe, vos aptitudes physiques ou votre âge. Le Wing Shun est une discipline accessible à tous. L'entrainement et la pratique développeront la palette de vos techniques et la puissance de vos frappes., le Wing Tsun permet au pratiquant de développer une vision élargie de l'art du combat , sans secret ou techniques réservées à une élite : par l'étude sérieuse et rigoureuse , tout pratiquant peut prétendre à étudier cet art martial direct et efficace ;

  Les élèves apprennent à réagir dans toutes les distance de combat , afin de pouvoir s'adapter à toute situation pouvant se présenter ... le Chi sao est un outil très intérressant afin d'apprendre à développer des réactions inconscientes , par la compréhension de la théorie du Wu Wei : céder à une force excessive et en complémentarité , pouvoir pénétrer dans un vide de force .... ceci afin de prendre l'avantage .

  Divers programmes d'études permettent au pratiquant de savoir ou il en est dans sa progression : un but : développer les qualités nécessaires au pratiquant en fonction de ses capacités et de ses possibilités .


* FFKDA=Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées
IP MAN
IP MAN et Bruce LEE
 WingTchundo
   Sifu Fernandez
Fondateur du WingTchundo